EXPEDITION AFRICA – 13 AU 22 MAI Federation des Raids Multisports de Natu

 

 

unnamed(2)

11ème – Issy Absolu – Chiara Casari, Philippe Chod, Yohann Thomas, Ludovic Thilliette
Compte rendu du team en direct d’Afrique du Sud

Dimanche 14 mai au lever de soleil, 104 canoës s’élancent pour 500km d’aventures sur la cote sud de l Afrique du Sud. Départ spectaculaire dans la baie de Knysna avec d’entrée de jeu une épreuve originale de 4km de canoë orientation, avant de se diriger vers les falaises qui ferment la baie. CP sur un bateau a quelques mètres de magnifiques vagues avant de s’élancer pour un trekking de 13km avec des vues splendides depuis les falaises et une grande plage de sable fin…
… Les paysages de la région (la ‘Garden Route” à l’Est de Cape Town) sont beaux et varies, et ils rappellent parfois l’Europe: forets d eucalyptus, grandes plages, falaises, montagnes arrondies, littoral tres verdoyant, mais des le premier jour du raid c est surtout la faune qui nous surprendrons: singes, des milliers d oiseaux, porc épics aux longues épines dégradées blanches/noires, colonies d otaries, requins blancs a quelques mètres du rivage. Pas de doute on est en Afrique et c est l’aventure comme on en rêvait tous les 4 depuis des mois passes à se préparer physiquement…
…C’est parti pour une deuxième nuit de trekking, mais celui ci s’avère beaucoup plus piégeux et varié que le premier. Ca commence par un Coastering complique sur des galets ronds comme des billes, puis un détour de 4km car nous n avons pas vu le passage dans une barrière électrique et barbelée, puis traversée d’un village noir, genre township, escortés par la voiture de police du coin après avoir tente d’expliquer aux 2 flics les règles d’un raid aventure, puis trekking dans le bush ou nous tentons de longer une clôture mais on se retrouve coincés par une végétation impénétrable… et la seule façon de s’en sortir est de traverser un somptueux haras avec une piscine, une belle pelouse et des voitures de collections … au risque de se faire tirer dessus par les proprios car ici ils ont la gâchette facile; nous retenons la leçon et restons sur des pistes quitte a faire des détours, mais nous aurons encore une barrière de 2m50 a franchir avant d’atteindre un CP dans une énorme grotte, puis la presqu’ile de Robberg, une réserve naturelle ou nous manquons de marcher sur une otarie en allant pointer un CP !…

A lire entièrement ici

unnamed(1)

10ème – Arverne Outdoor – Fanny Gerbe, David Bardaud, Sébastien Trumeau, Stéphane Dumortier

…Quand la montagne accoucha d’un clône de souris …

Comment commencer ce compte rendu après ce qui s’est passé ? sans doute par la fin. Une longue fin qui commence au moment où nous sommes appelés dans l’ordre inverse du classement, à la 25ème place. La quoi ? je ne vais pas la rejouer, tout a déjà été dit là-dessus…
…Le stress monte sur cette ligne de départ où 104 kayaks sont prêts à en découdre sur ce premier kilomètre qui va permettre de distribuer les cartes de la toute première section…

…On fait une belle section de kayak orientation, et à la fin de ces premiers 4 kilomètres dans le petit port de Knysna le peloton des équipes aux dents longues est déjà formé. Il reste un poste à aller chercher au fond de la passe de Knysna, une des dix plus dangereuse au monde ! Nous avons attaché Fanny et Seb ce qui ne nous permet pas de suivre les meilleurs mais nous garanti de ne pas les voir à 3 kilomètres derrière nous. L’arrivée sur la plage, la première transition à la hâte où on essaye tous les 4 de bien faire…

…Le temps de se remettre dans le bon mouvement de terrain, petite descente en courant et un carrefour un peu hasardeux en face. Les suédois hésitent et nous laissent passer, Fanny s’étonne qu’ils ne nous suivent pas et je dois défendre mon choix. Ainsi va la vie de l’orienteur, ha je l’ai déjà dit ? 😉

Finalement ils nous emboiteront le pas mais notre rythme plus rapide nous permet de leur prendre régulièrement du temps. Les deux postes suivant nous permettent également de recoller à Olympus et même de les lâcher sur une sortie de poste un peu foireuse. Pour l’heure il nous suffit de suivre une piste balisée. Facile ! Heu … en fait pas tant que ça car au bout d’un moment je n’arrive plus à faire coller la carte au terrain et on doit se contenter de suivre les indications des panneaux. Pas terrible mentalement ça …

unnamed

6ème – 400Team Naturex : Stéphanie Block, Romuald Viale, Adrien Lhermet, Nicolas Seguin

…”Le dénouement lors de la cérémonie est tout juste incroyable! Bien sûr le malheur des uns fait le bonheur des autres et certaines équipes hallucinent …

…Bonne ambiance au sein de l’équipe. Personne ne se connaît véritablement, que des à priori et idées préconçues sur nos caractères et forces physiques. A chacun de nous de sortir le meilleur, pour que l’alchimie en course soit à son paroxysme.

Pour cette Expédition Africa, mon rôle (Colo) sera simple : serviteur de notre orienteur Adri (lui coller aux bask’ pour qu’il ne manque de rien !) parfois ce ne fut pas si simple. (3 anecdotes spontanées me reviennent à l’esprit
-Adri perd sa casquette en mer… Hop, il me prend la mienne vissée sur ma tête….et pourtant à qui le coup de chaud ?!
-Adri oublie de nous indiquer le point d’une balise…. Hop, un aller retour en courant sous la chaleur, (merci pour les 20cl de coca bu cul sec)
-Adri en vtt a peur de se faire bouffer par les chiens, qu’à cela ne tienne, il me flanque par terre et accélère…)…

Les 50 derniers kilomètres sont très difficile. Coup de chaud ? Hypoglycémie ? On ne sais pas mais il faudra 2h30 de repos pour qu’Adri commence à reprendre ses esprits et surtout pour le motiver à repartir. C’est loin d’être gagné…A cette transition plane le spectre de l’abandon, mot jamais prononcé, mais que tout le monde a plus ou moins en tête. Moral dans les chaussette pour certains.

Leg 10 (CAP 35 kms ou Adri reprend connaissance !!!!) :

Le début de cette section est dans la continuité de la précédente. Il faut remettre Adri sur de bons rails, Je colle aux fesses d’Adri et toutes les 10′ chrono lui impose de boire une gorgée d’eau…

Nous pointons les balises 1 et 2 de la section mais ça ne va toujours pas. Romu prend les choses en main, décision est prise de nous arrêter 3h sur la plage pour dormir et de voir ensuite. Au bout d’1h30, l’air frais marin et le passage de l’équipe Française Arverne nous décident à repartir. Adri repart en tête de groupe et se sent tout de suite mieux, il peut manger, boire et même courir un peu !!! Les autres ne disent rien mais sont très heureux de le voir ainsi. Une nouvelle course est lancée…

A lire entièrement ici

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s